Mission possible du jeudi 19 février 2009

19h19 : retour à la maison avec mes 2 chenapans affamés
19h20 : gestion d'une urgence technique de Mle Choupinette
19h21 : mise en chauffe du four
19h22 : le réfrigérateur est délesté d'une pâte brisée, d'un demi-paquet de dés de jambon, d'un demi-paquet de lardons demi-sel, de petits chèvres à toaster, d'un yaourt et d'un bon verre de lait. Ont rejoint également la troupe : 2 oeufs, un quart de boîte d'épinards hâchés, 2 très belles cuillères à soupe de farine et du fenugrec.
19h23 : mélange au fouet des oeufs, du yaourt, de la farine, du fenugrec et du lait (attention aux grumeaux !)
19h24 : ajout (en mélangeant à la cuillère) des épinards, lardons et jambon
19h25 : déroulage de la pâte brisée, fonçage dans un plat à tarte et garnissage de la préparation
19h26 : dépose des petits chèvres à griller coupés grossièrement en 2 voire 4 morceaux
19h27 : enfournage à mi-hauteur pour 3/4 d'heure de cuisson à 180°C

20h12 : après le lancement d'un pain à la map, le rangement d'un lave-vaisselle, le ré-embarquage de la petite famille pour aller chercher Grand monsieur qui revenait de la capitale par le train de 19h58 et pour admirer quelques trains, bus et autres tramways, le retour "at home",... sortie du four du plat...

Vous êtes prêt ?

.

3...

.

2...

.

1...

.

Et voilà le résultat...


P2194841


après le passage de ma petite famille...

Ils avaient tellement faim que je n'ai même pas eu le temps de la photographier en entier. Je pense inutile de vous préciser que cette quiche aux épinards et chèvre a été plébiscitée (à 2 reprises !) : vous pouvez le juger par vous-même !

Les avantages de ce plat sont assez nombreux : c'est très vite fait (le plus long étant la cuisson), c'est simple à faire, c'est équilibré et complet et cela fait manger des légumes aux enfants sans difficulté...